Vous utilisez une version obsolète de votre navigateur incompatible avec ce site Web et soumise à des problèmes de sécurité. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site et améliorer votre expérience de navigation sur le Web en général, nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou télécharger un navigateur alternatif tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Biographie de Zofia Wislocka

Formation

Cheffe d’orchestre belge d’origine polonaise, Zofia Wislocka a réalisé des études internationales avec de grands chefs.
Elle a créé l’orchestre « I Musici Brucellensis » et est l’initiatrice de l’Association Internationale « Femmes Maestros ».

Elle a fait de brillantes études musicales au Conservatoire Supérieur de Varsovie où elle obtint les premiers prix de piano, violon, harmonie, contrepoint, musique de chambre et direction d’orchestre avant de se perfectionner à Bruxelles, avec Julien GHYOROS et René DEFOSSEZ. Elle y obtint rapidement le Prix de direction d’orchestre.

Elle se perfectionna avec Pierre CAO et Léopold HAGER au Luxembourg et fréquenta activement les stages donnés par Carlo Maria GIULINI et Zoltan PESKO.

Elle se rendit ensuite en Italie, où elle fut l’élève du grand Franco FERRARA qui a dit d’elle “e una artista nata”.
Elle participa en 1985 au Concours International I MAESTRI DE BISCEGLIE dont elle fut proclamée lauréate.

Carrière

Zofia WISLOCKA s’est fixée à Bruxelles et a obtenu la nationalité belge en 1984.

Elle poursuit une carrière internationale; elle a dirigé de nombreux concerts en Pologne, en Italie, en France, en Allemagne, en Turquie et au Canada.

Elle a établi des liens particuliers avec ce dernier pays

  • En octobre 1998, elle est revenue au Québec où elle a dirigé avec grand succès, en qualité de cheffe invitée, l’Orchestre Symphonique et les Choeurs de Trois-Rivières, dans un Festival Mozart.
  • En 2005, elle y a donné des masterclasses sur « Camina Burana ».
  • En avril 2006, elle a siégé dans le jury du concours de Musique organisé par les Chœurs de la Montagne à Montréal et a dirigé le Requiem Allemand de Brahms.
  • En juin 2014, elle a été invitée à faire partie du jury du Concours Prix d’Europe à Montréal.
  • En 2015, elle dirigé dans le cadre du Festival de Saint Eustache, « Cendrillon » un opéra de salon de Pauline Viardot
  • En 2016 elle a été appelée à diriger la « Norma » de Bellini, à l’Opéra de Rimouski.

 

Elle avait toujours rêvé d’un orchestre à sonorité unique. Rêve qu’elle réalisa en 1991 en créant l’orchestre à cordes I MUSICI BRUCELLENSIS dont elle est toujours cheffe permanent et directrice musicale. Son répertoire est éclectique, avec une prédilection pour la musique romantique, mais aussi un intérêt pour les créations belges et polonaises.

Vidéo reportage du 8 mars 2000 :

Avec son orchestre, elle a été invitée, en 2001, à faire une tournée en Pologne et une autre, en 2005, dans la Principauté d’Andorre. En 2010, l’orchestre s’est produit en Allemagne et au  Grand-Duché de Luxembourg.

Une première

Soucieuse de confronter son vécu professionnel avec d'autres consoeurs, elle fut l'initiatrice de la Table Ronde "Femmes Maestros" qui a réuni à Bruxelles en mars 2000 vingt femmes chefs d'orchestre, une première dans le monde de la musique classique.
Zofia WISLOCKA a été élue Présidente d'une Association Internationale créée à l'issue de ce colloque et dont le but est de promouvoir l'accès des femmes à la direction d'orchestre en suscitant à leur intention des événements musicaux de grande qualité.

Table Ronde Femmes Maestro :
Vidéo de TV Bruxelles :

Professeur

Elle mène également une carrière de pédagogue, et donne des cours de piano, de violon, de musique de chambre et de direction d’orchestre. Elle a été professeur de piano et d'ensemble dans les académies de Bouillon et de Nivelles.

Elle est attachée à l’Université Libre de Bruxelles dont elle dirige, depuis 1982, l’Orchestre Symphonique.

L'été, elle anime un atelier de perfectionnement musical dans le charmant village de Peyresq, dans les Alpes de Haute Provence, en France.

Elle a donné des Master Classes en 1999 et 2000, au festival "International Summer Academy of Belgium" , l’Abbaye de Floreffe dont elle dirigeait le concert de clôture. (Le soir,  19/07/2000). De renommée internationale, ces formations sont très fréquentées, accueillant plus de 550 stagiaires apr session. Elles sont données par les grands noms des disciplines présentées et sont souvent suivies par les futurs lauréats de concours internationaux.

Elle a été appelée à siéger au jury du concours de musique du Canada, où elle est à nouveau invitée en 2014 pour évauer les candidats, en étroite collaboration avec les institutions et les professeurs de musique du pays. Le concours de musique du Canada prépare les plus doués de jeunes musiciennes et musiciens canadiens aux concours internationaux.