Vous utilisez une version obsolète de votre navigateur incompatible avec ce site Web et soumise à des problèmes de sécurité. Pour profiter pleinement des fonctionnalités de ce site et améliorer votre expérience de navigation sur le Web en général, nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur ou télécharger un navigateur alternatif tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Concert Gastronomique

Sun, 09/12/2012 - 22:00
Salle Dupréel - Avenue Jeanne, 44 - 1050 Ixelles

Pour clôturer l’Année Brusselicious et célébrer les fêtes de fin d’année, Zofia Wislocka et l’orchestre I Musici Brucellensis vous convient à un Concert Gastronomique.

Une savoureuse succession de pièces courtes et variées, sur le modèle des abondants menus d’autrefois, avec la participation des solistes Soumaya Hallak, soprano et Stefano Greco, pianiste.

Voyez le programme et les biographies des solistes ci-dessous.

Au programme :

W.A. Mozart Petite Tartine de Beurre
René BERNIER Cantate du Café (chant) 
Gioacchino ROSSINI  Péchés de Vieillesse - Petite galette allemande, Un sauté, Hachis romantique 
Franz SCHUBERT  La Truite 
Georges BIZET  Carmen – Près des remparts de Séville (chant) 
Sergueï PROKOFIEV  L’Amour des trois oranges – Marche 
Engelbert HUMPERDIN  Hänsel et Gretel- air de la Sorcière (chant) 
Léonard BERNSTEIN  La bonne Cuisine - Civet a toute Vitesse (chant) 
  Queues de Bœuf, Plum Pudding et Tavouk Gueunksis 
Samuel BARBER Heavenly Banquet op.29 n°4  (chant) 
Jacques OFFENBACH  La Périchole – air de la Griserie (chant) 
Michel LYSIGHT  The Old Masters of Speyside –Whisky (création mondiale)

 Soumaya Hallak

Née à Genève, Soumaya Hallak est une chanteuse pétillante. Elle a étudié le chant en Suisse, en Italie, et en Belgique ; elle s’est perfectionnée à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth auprès de José Van Dam et Susanna Eken, et y reçu son diplôme avec « grande distinction ».

Depuis , elle donne régulièrement la réplique à José Van Dam : en 2007, dans le rôle de "Nella", pour Gianni Schicchi au Palais des Beaux-Arts avec l’Orchestre National de Belgique sous la direction de Paul Goodwin ; dans le rôle d'Alice Ford pour Falstaff en concert de gala, également au Palais des Beaux-Arts, sous la direction de Walter Weller ; et en tournée avec le Sinfonia Varsovia sous la direction de C.Waren-Green.

Le rôle de Dorothée dans Cendrillon de J. Massenet lui est confié, au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles et au Grand Théâtre du Luxembourg. Elle s’est aussi produite en Chine, au Danemark, et à nouveau en Belgique pour un récital au Palais des Beaux-Arts de Charleroi, dans le festival du Vexin (les Nuits d’Eté de Berlioz) .

Récemment, elle a chanté aux côtés de Béatrice Uria-Monzon en récital en France puis à la Monnaie pour un concert sous la direction de Julian Reynolds, et enfin au Victoria Hall à Genève (Requiem allemand de Brahms). En 2011 elle a remporté le prix d’études du Pour-cent culturel Migros.

Elle se perfectionne actuellement auprès de Francoise Pollet à Lyon.

Stefano Greco

Considéré comme l'un des meilleurs pianistes italiens de sa génération, Stefano Greco a bâti sa réputation sur une compréhension intellectuelle et émotionnelle extrêmement profonde des œuvres qu’il aborde et sur une technique alliant grâce et maestria. C’est l’Indiana Jones du piano, toujours en quête des mystères de la musique à déchiffrer, expliciter et faire partager. Ne se contentant pas d’être un simple « interprète », il rentre dans la peau du compositeur pour en dégager toute l’essence, l’intelligence et la sensibilité.

Il a étudié sous la guidance de Antonio Serrano au Conservatoire de Lecce, Italie, et participa à de nombreux concours nationaux et internationaux avant de poursuivre ses études avec Hector Pell, puis avec Aldo Ciccolini, terminant ce parcours avec des félicitations « summa cum laude ».

Il donne de nombreuses conférences sur des sujets aussi divers que "La Mécanique de la technique pianistique", "La section d'or», «les proportions mathématiques en musique» et «la Polyphonie de J.S. Bach".

Devenu un artiste Steinway en 2007, il donne son premier récital à ce titre au cours de la Semaine 2007 Musiques Sacrées du Monde à Florence en y exécutant « L'Art de la Fugue » de J.S. Bach. Depuis, Stefano a joué ce chef-d'œuvre inachevé de J.S. Bach dans de nombreuses villes à travers le monde.

Ses débuts à New York au Carnegie Hall (Zankel) en Décembre 2007 sont accueillis par une « standing ovation » prolongée. Il y est largement acclamé par le public ainsi que par les critiques.

Réservations : ou 070/660.601

With the support of...